DSC_0007

Bon, comme vous l'avez sans doute constaté, ce blog a stoppé son activité cet été pour deux raisons. La première, c'est que moi aussi. La seconde, c'est parce que nous venons de passer trois semaines en Toscane, un endroit charmant, mais qui pourrait revendiquer le titre de "trou noir de la technologie". Si, si, il y a bien Internet dans le village, mais entre 15h et 17h à la Poste, et il faut prendre son tour devant un machin qui siffle comme un modem des années 90. 1890, bien sûr :)

Alors que du côté du barbecue, dont le fiston est officiellement devenu Grand Maître du Feu, ca allait plutôt pas mal:

DSC_0152

Comme quoi, la high-tech, ca impressionne toujours, y'a pas à dire.

Cela étant, c'est une superbe région, et j'aurai l'occasion de vous reparler de la gastronomie locale. Et pour bien reprendre dans une thématique transalpine et estivale (ouf), voici une petite recette de pâtes au crabe. 

Alors il vous faut (pour 4 personnes):

  • un beau tourteau vivant (femelle, rempli) sinon deux plus petits. 
  • un citron non traité
  • un bouquet de basilic
  • une grappe de tomates cerises
  • 2 cs de crème fraîche épaisse
  • 1 échalote ciselée
  • 1 verre de grappa, à défaut, de cognac
  • Des bonnes pâtes sèches longues italiennes, voir ci-dessous

patesQuand je dis, de bonnes pâtes, c'est par exemple De Cecco, Martelli, Sgambaro, Voiello, etc... Cherchez la mention 'trafilata al bronzo', qui correspond à l'utilisation de moules en bronze un peu rugueux, qui donnent donc de la texture aux pâtes. Et la texture est indispensable pour bien accrocher la sauce. Et quand je parle de pâtes longues: fettucine, tagliatelle, spaghetti, et, pour cette recette, ce qui est le plus adapté: linguine.

crabe1

Commencez par faire cuire le tourteau: 20mn dans de l'eau bouillante salée. Puis laissez le refroidir, et décortiquez tout. N'oubliez pas de prélever le corail et la chair de toutes les pattes. Oui, c'est long, mais la gastronomie, ça se mérite. Donc la bestiole d'en haut, elle devient cela:

crabe2

Coupez les tomates cerises en deux, puis faites revenir dans une bonne huile d'olive (ça aussi, j'en reparlerai) quelques minutes.

tomates

Mélangez dans une sauteuse le crabe, l'échalote et des zestes de citron hachés prélevés sur le citron non traité. Salez, et flambez à la grappa ou au cognac.

melange1

Puis poivrez,  ajoutez la crème fraîche et laissez revenir quelques minutes. Ajoutez ensuite les tomates cerises.

 melange2

Maintenez au chaud. Faites cuire les pâtes dans une grande quantité d'eau salée, bouillante, et par pitié, pas trop. En gros, vous pouvez diviser le temps de cuisson indiqué par 2, et commencer à goûter. Dès que la pâte cesse de croquer, sortez et égouttez. Mélanger ensuite la sauce avec le basilic ciselé, puis avec les pâtes, dressez, servez, pleurez. 

plat1