Bon, en premier lieu, je m'excuse de mon silence. J'ai pris une semaine de vacances puis le travail fut quelque peu intense. J'étais en Bretagne, alors j'ai une excuse: la Bretagne c'est joli:

chateau belleile

Et comme en plus du fait que c'est joli, c'est un trou noir de l'internet, je me suis fait une raison, un cigare et hop, au soleil. Dure vie. Mais c'est bon, promis, je reprends mon stylo et ma fourchette, et ça repart. Ca repart avec une bisque d'étrilles, histoire de rester dans le ton. 

Je préfère avec des étrilles, vous pouvez utiliser du homard, voire des langoustines (plus complexe), mais la recette est la même. Il vous faut:

  • Des étrilles vivantes (environ 3 par personne)
  • Deux poireaux
  • Deux carottes
  • Trois tomates
  • Huile d'olive
  • 25cl de crème fraiche
  • Une CS de curry
  • Un verre de pastis
  • Un verre de cognac
  • 50cl de vin blanc
  • 1,5l de bouillon de volaille
  • 2 échalotes, un oignon

Les étrilles sont vivantes, elles bougent bien leurs yeux rouges, mais pas pour longtemps. En premier lieu, les blanchir dans l'eau bouillante, puis les rafraichir.

Avant:

crabes1

Après (désolé pour les sensibles):

cuits

Puis faire suer dans l'huile d'olive l'oignon et l'échalotte, les carottes coupées en morceaux, les poireaux émincés en sifflets, la poudre de curry (on peut aussi ajouter du gingembre si l'on aime). Après quoi, écraser les étrilles (avec la carapace et tout et tout) dans la cocotte, et mettre le pastis, laisser infuser, puis mettre le cognac. On peut flamber, ou non. Puis mettre le vin blanc et le bouillon, et laisser à feu doux pendant 45mn environ en écumant de temps en temps. Gouter et rectifier en sel et poivre. 

bouillon

Mixer avec un mixeur plongeant, puis passer au chinois étamine (ou la passoire fine, ce que j'avais sur place):

passage

Redonner un bouillon, puis lier à la crème fraîche. Et quand vous goûtez la chose (à gauche), ça vous fait penser à l'autre (à droite). Garanti. Bon appétit. Et à bientôt, c'est promis.

bisque         phare